Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

bannire_site_credespo

Centre de Recherche et d'Etude en Droit et Science Politique (CREDESPO)

  • La faculté de droit de Craiova, janvier 2017

    Le CREDESPO de la Faculté de droit et de sciences économique et politique de l’Université de Bourgogne a mis en place depuis de nombreuses années une coopération avec la Faculté de droit de l’Université de Craiova. Elle s’est concrétisée par l’organisation de cotutelles de thèse, des séminaires et des conférences. Par ailleurs, se déroulent des échanges entre les enseignant.e.s chercheur.e.s, les personnels administratifs et bien sûr entre les étudiant.e.s.

    Dans ce cadre a été créé par la Faculté de droit de Craiova un master 2 « droit de l’homme » dans lequel participent des enseignant.e.s chercheur.e.s du CREDESPO.

    Cette année, du 8 au 13 janvier, deux enseignant.e.s sont intervenus, proposant un cours sur la philosophie des droits de l’Homme et un autre sur le principe de non-discrimination en droit de l’Union européenne et dans la convention européenne des droits de l’Homme. Ainsi, une 20taine d’étudiant.e.s ont suivi des cours en langue française, signe spécifique de ce diplôme, soutenu par l’Agence française de la Francophonie.

    La participation des chercheur.e.s du CREDESPO à ce master révèle la force des liens qui unis nos deux Universités.

     IMGP8966     IMGP8976

    Lire la suite : La faculté de droit de Craiova, janvier 2017

  • Retour sur le colloque "Les 70 ans du statut du fermage"

    Le statut du fermage a fêté ses 70 ans en 2016. Mâcon a marqué l’évènement en accueillant vendredi 17 juin, à la Maison des vins de Bourgogne, un colloque intitulé « 1946-2016, les 70 ans du statut du fermage : l’avenir d’un passé » réunissant universitaires, juristes, représentants des organisations professionnelles et syndicales.
    Ce colloque était co-organisé par l’Association française de droit rural (AFDR) de Bourgogne/Franche-Comté/Rhône-Alpes en partenariat, notamment, avec l’Institut de recherche du Val de Saône-Mâconnais et la jeune association des étudiants du Master 2 de droit rural. Depuis septembre 2015, le Site universitaire de Mâcon héberge cette nouvelle formation, sous l’impulsion de la CAMVAL et de sa vice-présidente en charge de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle, Florence Battard.
    Hubert Bosse-Platière et François Robbe, respectivement président de l’AFDR Bourgogne/Franche-Comté et de l’AFDR Rhône-Alpes, co-responsable du Master 2 de droit rural avaient convié, à cette occasion, quelques-uns des plus grands spécialistes de droit rural pour un débat qui concerne le mode d’exploitation de 80 % des terres agricoles en France. Si le Statut du fermage semble avoir quelque chose d’immuable, il évolue et ne cesse d’évoluer. Pour autant, une réforme d’envergure paraît aujourd’hui nécessaire. Le Statut a été élaboré en 1946 (loi du 13 avril 1946) pour défendre le modèle de l’exploitation agricole de type familial. Il doit aujourd’hui faire sa mue pour s’adapter à la triple exigence économique, sociale et environnementale que promeut le modèle de l’agro-écologie.
    Après les interventions matinales des meilleurs universitaires sur ce sujet (Jacques Foyer, professeur émérite à Paris II, Samuel Crevel, avocat, Benoît Grimonprez, professeur à l’université de Poitiers, Frédéric Rocheteau, avocat au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation), l’après-midi a été organisé autour de trois tables rondes. Des praticiens et des universitaires étaient invités à s’interroger et à débattre, tour à tour, des fonctions économique, environnementale et sociale du statut.
    Pas moins de 90 participants, venus de toute la France, ont répondu à l’invitation de l’équipe d’Hubert Bosse-Platière et de François Robbe. Leur intérêt pour cette manifestation souligne le succès de l’installation du pôle de droit rural sur le Site universitaire de l’université de Bourgogne à Mâcon. Les formations dispensées sur le site mâconnais sont ouvertes à la formation en alternance et à la formation continue des avocats, notaires, juristes des organisations professionnelles, centres de gestion, etc. Le succès de cette formation est d’ores et déjà confirmé par le nombre très important des demandes d’inscription pour la rentrée prochaine, tandis que seront mis en place les bases d’un pôle de recherche avec le recrutement de doctorants et l’installation d’une Chaire de droit rural en partenariat avec le CRIDON de Lyon et la CAMVAL.

    Lire la suite : Retour sur le colloque "Les 70 ans du statut du fermage"

  • Publication "Syndicats et dialogue social: les modèles occidentaux à l'épreuve"

    Pour prendre du recul par rapport à l’actualité sociale et saisir des changements de fond, vient de paraître :

    couv Ando syndicats 2016Une même question a été posée à une équipe de chercheurs spécialisés dans les relations du     travail dans les principales économies post- industrielles de ce début du 21e siècle : comment a évolué la régulation sociale dans les entreprises depuis une trentaine d’années ?
    Leurs réponses montrent que les restructurations économiques, l’européanisation et la mondialisation ont conduit à d’importants changements, rarement volontaires, dans les relations entre les « partenaires sociaux » : organisations syndicales et patronales, sans oublier l’État, qui joue souvent un rôle d’arbitre. Ainsi, les modèles nationaux hérités du 20e siècle ont été remis en cause. Les particularismes se sont effacés pour laisser place à des cadres plus fragiles et plus fluctuants.
    Ce livre dresse un état des lieux précis des principaux changements qui ont affecté les syndicats et le dialogue social dans les entreprises en Europe et Amérique du Nord. Il permet de dépasser les idées reçues concernant les modèles anglo-saxon, scandinave, rhénan et latin.

     Paru chez PIE Peter Lang
    (Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2016. 292 p.)

    Ouvrage collectif réalisé et publié avec le soutien du programme Faber du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.

    Il associe des enseignants-chercheurs de 17 institutions (dont 9 étrangères) :
    Universités d’Avignon, Bourgogne-Franche-Comté, Grenoble-Alpes, Toulouse 1-Capitole, Paris-Ouest, Aalborg (Danemark), Göteborg (Suède), Greenwich (Royaume-Uni), Louvain (Belgique), Montréal (Canada), London Metropolitan University, Académie bulgare des sciences, CNRS, Conservatoire national des arts et métiers, HEC Liège (Belgique), Fondation H. Böckler (Allemagne).

    Direction de l’ouvrage :
    Dominique Andolfatto, professeur de science politique, Université de Bourgogne Franche-Comté, Credespo.
    Sylvie Contrepois, chercheure à la London Metropolitan University et au CRSP-CNRS.

    Lire la suite : Publication "Syndicats et dialogue social: les modèles occidentaux à l'épreuve"

  • Tables rondes "Justice et diversité"

    La ville de Dijon, la Faculté de droit et des sciences économique et politique de l’uB et le CREDESPO ont organisé, le 29 avril 2016, avec la ville de Malines (Belgique) et l’Université de Leuven, des tables rondes portant sur la justice et diversité. 
    Dans ce cadre, se sont engagés des débats passionnant entre universitaires, professionnels du droit, représentants de la société civile et des étudiants. Ces ateliers ont pour objectif de recueillir les positions des intervenants et d'analyser qu’elles seraient les améliorations à apporter.
    Ces ateliers seront également mis en place à La Haye, au Luxembourg, à Bruxelles et à Bruges.

    Les informations recueillies feront l'objet d'un guide comportant deux volets :  l'un destiné aux institutions afin qu'elles prennent davantage en compte la diversité dans leur fonctionnement ; et l'autre volet, destiné aux justiciables afin de favoriser leur accès à la justice.

    L'université de Bourgogne a été choisie par nos collègues belges en raison du lien historique entre la Bourgogne et la Flandre, avec la création par Charles le Téméraire d'une Cour de Justice, qui servait d'appel aux décision rendues en Bourgogne.

    IMG 8187De gauche à droite : Bloeme van Roemburg, Emilie Michaux et Geert Vervaeke.

     

    Lire la suite : Tables rondes "Justice et diversité"

  • "Le jurinatorium du Docteur Jus"

    Gros succès populaire pour la représentation organisée par l’association Aecdespo (Association des étudiants chercheurs en droit) dans le cadre de la « Fête du Droit », le soir du 24 mars à l’atheneum ! Fous rires assurés grâce à la pièce « Le jurinatorium du Docteur Jus » écrite par Nicolas Vion et avec la participation très active de Camille Albert, Edouard Bedarridés, Shoji Harada, Germain Jacquinot, Aurélie Lahaie, Amélie Mayoussier, Nicolas Paris, Matthieu Polaina, Jacques Rachet, Amélie Sainson, Marie-Suzel Tabard, Ludovic De Thy, Sonia Torner, Helene Truchot, et avec -en guest star- Jean-Jacques Clere.  -Merci à eux toutes et tous pour ce grand moment de convivialité.

     
      edouard 2 Ludovic

      IMG 7457 2Amelie et nicolas 2

    JJ Clere (photos: Sébastien Arambourg)

    Lire la suite : "Le jurinatorium du Docteur Jus"

  • 1ère Fête nationale du droit

    Lire la suite : 1ère Fête nationale du droit

  • Remise des diplômes de l'Europa Master

    EuropamasterLa remise des diplômes de la première promotion de l'Europa Master (Master trinational en études européennes) a eu lieu à l'Université d'Opole, le 10 décembre 2015, à la suite d'un colloque international portant sur "Conflits et réconciliation" avec la participation de deux enseignants-chercheurs du CREDESPO, Raphaël Porteilla et Philippe Icard.

    Pour plus d'informations sur l'Europamaster voir ici

    IMGP8406

    Lire la suite : Remise des diplômes de l'Europa Master

  • Publication actes du colloque "L'accès à la justice de la personne vulnérable en droit interne"

    vulnerabilite ouvrage

    Actes du colloque de Besançon du 27 mars 2015, soutenu par le CREDESPO

    Auteur(s) : Collectif
    Editions l'epitoge, lextenso éditions
    Date de sortie: 14/01/2016
    Collection: Unité du droit; 38 €

    Deux thématiques seront plus précisément abordées, thématiques qui se fondent sur une double perspective : celle du justiciable vulnérable face à la justice d'une part, et celle du juge placé face à une situation de vulnérabilité d'autre part.

    Avec les articles d'Aurore Granero "L'adaptation des régles de preuve à raison de la vulnérabilité du justiciable en droit administratif" et de Dominique Andolfatto "Le rôle des syndicats", tous les deux enseignants-chercheurs du CREDESPO.

    Lire la suite : Publication actes du colloque "L'accès à la justice de la personne vulnérable en droit interne"

  • Séjour scientifique d'un enseignant-chercheur du CREDESPO au Japon

    1UnivHiroDu 24 novembre au 31 décembre 2015, Dominique Andolfatto a été accueilli comme professeur invité au sein de l’Ecole des sciences sociales de l’Université d’Hiroshima (Japon) qui intègre des facultés de droit, sciences économiques et sciences de gestion et que dirige le Professeur Hiromi Nishimura, qui de son côté avait été invité par l’Université de Bourgogne et le Credespo en juin 2015. D. Andolfatto a donné une conférence sur le Parlement européen et, avec le Professeur Chourak, ancien diplomate du Maroc désormais en poste au sein de l’Université d’Hiroshima, il publiera prochainement un article sur la vie politique au Japon (dominée par le Parti libéral democrate [Jiminto] depuis les années 1950 mais celui-ci a vu son leadership contesté à deux reprises, en 1993-96 puis en 2009-12).

    Université d'Hiroshima (depuis la colline qui la domine)

     

    2HiroVueGeneraleHiroshima / Vue générale (au fond la Mer Intérieure)3EpicentreBombeA

    Le Parc de la Paix : épicentre du bombardement atomique du 6 août 1945

    Lire la suite : Séjour scientifique d'un enseignant-chercheur du CREDESPO au Japon

  • Retour sur la rencontre avec Jean-François Bernardini: la communication non-violente

     P1140048Devant une soixante d'étudiants des masters de l'IUP Denis Diderot de Dijon, le chanteur du groupe corse Imuvrini et président de la fondation Umani, Jean-François Bernardini, a tenu une conférence jeudi 14 janvier 2016 sur le thème "Artiste, Corse et Non violent". Organisée à l'initiative du Master 2 IPII, du Cresdepo et de plusieurs associations locales, cette conférence s'est inscrite dans une série de rencontres que l'artiste et militant de la non violence a tenu depuis trois jours dans divers lycées de Dijon et de Quétigny, en faisant partager sa philosophie de la Non violence en tant qu'équipement de vie dans un monde dominé par la violence sous toutes ses formes. Avec beaucoup d'enthousiasme, d'humilité et d'humanité, Jean-François Bernardini, en partant de divers exemples, a ainsi démontré que si la liberté d'expression était un droit fondamental, elle devait s'accompagner de la responsabilité et de l'intelligence nécessaires que justement la non violence peut procurer de sorte à ne jamais humilier ou rabaisser l'Autre... Une très belle rencontre donc qui a incontestablement dynamisé le public étudiant.

    Réactions dans la presse:

    france bleu Bourgogne 13/01

    Bien Public Dijon 13/01

    Lire la suite : Retour sur la rencontre avec Jean-François Bernardini: la communication non-violente

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Twitter

L'agenda du CREDESPO

Les Fonctions publiques en Europe Du 19 septembre au 20 septembre

Tout l'agenda Proposer un événement

Publications du CREDESPO

logo HAL

Université de Bourgogne