Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

bannire_site_credespo

Centre de Recherche et d'Etude en Droit et Science Politique (CREDESPO)

  • Motion du 20 janvier 2020 des personnels de l'UFR DSEP

    Motion du 20 janvier 2020

    Personnels de l’UFR Droit science économique et politique (enseignants-chercheurs assimilés, administratifs et étudiants), nous sommes opposés à la remise en cause à venir du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche qu’entraînerait la mise en œuvre du projet Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR).

    Le projet LPPR annonce :

    -       une évolution vers une université à deux vitesses et un appauvrissement des formations

    -       l’amplification de la contractualisation et de la précarisation des enseignants-chercheurs et des personnels BIATSS et ITA ;

    -       la remise en cause du statut des enseignants-chercheurs

    -       la remise en cause des fonctions du conseil national des universités et de la collégialité de l’évaluation des carrières par les pairs

    Cette réforme poursuit un mouvement de précarisation déjà engagé avec la réforme des retraites. Si elle passait en l’état, cette réforme affecterait durement tout le personnel de l’enseignement et de la recherche, un secteur particulièrement marqué par des carrières tardives et accidentées.

    Nous pensons qu’il est nécessaire et urgent d’informer les personnels et les étudiants de toutes les composantes de l’UB de ces menaces sur le devenir du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche. Nous les appelons à manifester leur soutien en signant cette motion.

    Dijon, le 20 janvier 2020

    Premiers signataires : Charamlabos Apostolidis (EC), Dominique Andolfatto (EC), Laurence Baghestani (EC), Sylvaine Barré-Aivazzadeh (EC), Caroline Bugnon (EC), Anne Buttard (EC), Aurélie Capello (EC), Patrick Charlot (EC), Cécile Chaussard (EC), Mikael Clevenot (EC), Anne-Sylvie Courdier (EC), Christelle Coutant Lapalus (EC), Eva Darnay (DC), Andé Dauteribes (EC), Ludovic Desmedt (EC), Nathalie Droin (EC), Maxime Dury (EC), Oscar Ferreira (EC), Karen Fiorentino (EC), Elsa Forey (EC), Nicolas Gerbay (EC), Maryse Gadreau (EC), Alexandra Goujon (EC), Mathilde Grandjean (DC), Aurore Granero (EC), Philippe Icard (EC), Anne-Charlotte Jacquin-Antony (D), Alexandre Jeannin (EC), Kenza Jebrane (DC), Nathalie Joubert (EC), Philippe Juen (EC), Morane Keim-Bagot (EC), Stéphane Kototvchikhine (EC), Aurélie Lahaie (D), Yann Laidié (EC), Iva Ledesma (EC), Elina Lemaire (EC), Mathieu Llorca (EC), Fanny Malhiere (EC), Sébastien Manciaux (EC), Martina Mayer-Perreau (BIATSS), Joël Mekhantar (EC), Nbia Mezerai (BIATSS), Florence Monnier (EC assimilé), Mireille Monnier (EC), Sophie Monnier (EC), Hans Moukagni (D), Juliette Olivier Leprince (ITA), Claude Patriat (EC), Christine Peyron (EC), Marie Porra (DC), Raphaël Porteilla (EC), Frédérique Segond (BIATSS), Claire Sourzat (EC), Vincent Thomas (EC), Stéphane Tizio (EC), Aurélie Tomadini (EC), Hélène Tourard (EC), Angélique Thurillet Bersolle (EC), Marie-Caroline Vincent-Legoux (EC), Philippe Winkel (PRCE).

    Seconde liste étendue aux autres départements :

    Laurence Giavarinin EC Lettres

    Emmanuelle Pucéat, EC, UFR SVTE.

    Pierre Ancet, (EC philo)

     Ce texte a été envoyé aux 2 candidats déclarés à l'élection à la présidence de l'université avec les questions suivantes :

    Cher collègue,
    Nous vous prions de trouver ci-joint une motion signée par une partie du personnel de l'UFR DSEP.
    Au nom des signataires de cette motion, Pouvons-nous vous demander quelle est votre position par rapport au projet de réforme sur la recherche et quels sont vos engagements au cas où vous seriez élu à la présidence de l'Université?
     
    Ci-après la réponse de Vincent Thomas. Sébastien Chevalier a souhaité que sa réponse soit envoyée uniquement aux signataires de la motion.
     
    Vincent Thomas :
    Chers collègues,
    Etant signataire de cette motion en tant qu’enseignant chercheur, je n’entends pas m’en désolidariser en tant que candidat. Aussi, je vous confirme mon opposition au projet de loi, ainsi que ma détermination, si je suis élu, à agir contre ce texte dans le cadre la conférence des présidents d’université et à influer sur les milieux politiques locaux, régionaux et nationaux pour en solliciter le retrait.
    Par ailleurs, si la position du gouvernement sur la précarisation des enseignants-chercheurs, la remise en cause du statut d’enseignant-chercheur et des fonctions du CNU devait perdurer, il y aurait lieu d'organiser une réflexion associant toute la communauté, au niveau de l’université, voire du site Bourgogne-Franche Comté, autour des moyens d’action collective à envisager.

    Restant à votre disposition, Bien cordialement, Vincent Thomas.
     

    Lire la suite : Motion du 20 janvier 2020 des personnels de l'UFR DSEP

  • Le CREDESPO accueille 3 chercheurs en séjour de recherche

    1) Mauricette Kouamé, ivoirienne et doctorante en droit à l'Université Felix Houphouet Boigny de Côte d'ivoire. Elle prépare sa thèse de doctorat en droit de l'urbanisme sur: '' L'acte administratif unilatéral en matière d'urbanisme en Côte d'ivoire " ;

    2) R.Martinez ESSONGUELE MAYAVO N'ZONGO, Centrafricain, de l'Université Panafricaine, mène des recherches en Science Politique sur "La Réforme du Secteur de la Sécurité : Une difficile articulation du Souverainisme et du Multilatéralisme", (Bourse Talent – Chercheur obtenue auprès de l'université panafricaine)

     3) Daouda SY, sénégalais, mène des recherches sur le processus de démocratisation en Afrique subsaharienne (bourse mobilité octroyée par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche du Sénégal)

    Bienvenue à eux !

    stagiaires2

     

     

     

    Lire la suite : Le CREDESPO accueille 3 chercheurs en séjour de recherche

  • Conférence citoyenne sur les Elections municipales 2020

    Le 20 février 2020 , le CREDESPO a organisé, à l'initiative d'Aurore Granero, une conférence citoyenne sur les Elections municipales 2020 : "Comment renforcer la transparence de la vie politique locale ?".

    L'émission sera diffusé le vendredi 13 mars à 16h sur radiocampus Dijon, est disponible ensuite en podcast directement sur : https://radiodijoncampus.com/redactionnelles/les-conferences/

    A lire ausssi un Entretien avec l'Yonne Républicaine : https://www.lyonne.fr/dijon-21000/actualites/municipales-2020-specialiste-du-droit-public-a-dijon-aurore-granero-estime-que-l-attachement-communal-reste-tres-fort_13750694/

     

    affiche conf

    Lire la suite : Conférence citoyenne sur les Elections municipales 2020

  • Conférence Les grands arrêts politiques de la jurisprudence administrative

    Le mardi 28 janvier, le CREDESPO organise une conférence sur les grands arrêts politiques de la jurisprudence administrative (14h30-16h), animée par le professeur Thomas Perroud (Paris-Assas) coauteur de l'ouvrage éponyme.
    La conférence aura lieu à l'amphi GALILEE (UFR droit, Dijon). Elle est ouverte à toutes et à tous. Venez nombreux.ses

    Perroud

    Lire la suite : Conférence Les grands arrêts politiques de la jurisprudence administrative

  • conférence : Peut-on parler de droit dans les espaces concentrationnaires nazis ?


    par  : Olivier JOUANJAN, professeur à Paris 2, Panthéon Assas

    • Date et heure : Le 5/11 de 10 à 12h
    • Lieu :  amphi Bianquis, extension lettres

    Lire la suite : conférence : Peut-on parler de droit dans les espaces concentrationnaires nazis ?

  • Conférence-débat : France Afrique : Domination et émancipation

    Conférence par Anne Cécile Robert, journaliste, membre du comité de rédaction du Monde diplomatique et professeur associé à l'Institut d'études européennes de l'Université Paris-VIII.

    • DATE : le 07/11/2019 à 18h00
    • LIEU : Sciences Po, 14 avenue Victor Hugo à Dijon
    • Organisé par l'Association les Amis du Monde Diplomatique et le CREDESPO de l'Université de Bourgogne
    • Entrée gratuite sur inscription, contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

    Lire la suite : Conférence-débat : France Afrique : Domination et émancipation

  • Conférence débat - Printemps arabes: L'acte II ?

    Printemps arabes: L'acte II?

     

    • 3 octobre 18h, faculté Chabot Charny, amphi Drouot
    • intervenant  : Akram Belkaïd, journaliste Monde Diplomatique
     
    Affiches conf Belkaid def

    Lire la suite : Conférence débat - Printemps arabes: L'acte II ?

  • Conférence : "L'histoire des offenses au chef de l'Etat'

    Par Olivier Beaud, Professeur de droit public à l'université Panthéon-Assas, Paris 2

    27 septembre 2019, à 14h, amphi Scelle (extension droit, 1er étage)

    conférence organisée par mmes Elsa Forey et Elina Lemaire.

    IMG 1896

    Lire la suite : Conférence : "L'histoire des offenses au chef de l'Etat'

  • Soutenances de thèse

    • Laure-Audrey GIROUX (2/12),
    • Maxime Thièbaut (9/12),
    • Saliha Bouziani (17/12)
    1. Laure-Audrey GIROUX (2/12),"Tu ne tromperas pas : la répression de l'adultère de l'antiquité tardive à l'époque féodale" sous la direction de Karen FIORENTINO (uB) et de MARDIROSSIAN Aram (Ecole Pratique des Hautes Etudes)
    2. Maxime Thièbaut (9/12), salle des thèses MSH 9h, "Le Juge de l'élection sous la Vème république". Directeur: PISSALOUX Jean-Luc, codirecteur: DAUTERIBES André
    3. Saliha Bouziani (17/12), 14h30, salle des thèses MSH ; Sujet de thèse : "La protection de la partie faible en droit du commerce international" sous la direction de Natalie JOUBERT

    Lire la suite : Soutenances de thèse

  • Léon Duguit et le Traité de droit constitutionnel

    Colloque organisé à l’Université de Bourgogne (Dijon) les 7 et 8 novembre 2019

    Par le CREDESPO (UBFC) et le LaSSP (Sciences Po Toulouse)

    Sous la direction de Patrick Charlot, Nathalie Droin et Delphine Espagno-Abadie

     

    Il n’est plus question de présenter Léon Duguit aux juristes. Tous savent qui il est, mais surtout quelle est son œuvre et sa portée dans le champ du droit public. Pourtant, parmi les différents travaux et ouvrages du doyen bordelais, le Traité de droit constitutionnel, paru d’abord en deux tomes en 1911 et augmenté ensuite dès 1921 dans une deuxième édition de trois volumes supplémentaires et enfin une troisième édition comprenant cinq volumes, reste encore mal connu des publicistes.

    Or, si ce Traité a bien « marqué sa postérité » (celle de l’œuvre de Duguit), comme le relève Olivier Beaud (« Duguit, l’Etat et la reconstruction du droit constitutionnel », in Autour de Léon Duguit, Colloque commémoratif de la naissance du doyen Léon Duguit, sous la direction de F. Melleray, Bruylant, 2011, p.31), sa lecture et son analyse demeurent aujourd’hui peu fréquentes dans la doctrine publiciste.

    Ce colloque est l’occasion non seulement de rendre hommage à un grand juriste mais aussi,et surtout, de revenir sur une œuvre qui a certainement joué un rôle important dans laconstruction du droit public. Il ne s’agit pas uniquement d’un ouvrage de droitconstitutionnel dont la vocation serait de décrire le fonctionnement de l’Etat et des pouvoirspublics, mais plutôt d’une œuvre englobante, dans laquelle le doyen bordelais expose savision personnelle des grandes problématiques juridiques liées à la question de l’Etat. Cen’est d’ailleurs pas dans le cadre du droit constitutionnel que l’œuvre de Duguit est la pluscitée mais bien plus dans celui d’une théorie de l’Etat et du droit, d’une théorie des relationsque l’Etat et le droit entretiennent. Cette vision propre à Duguit est le fil d’Ariane del’ensemble des éditions de ce Traité de droit constitutionnel.

    Dans le cadre de deux journées consacrées à l’étude de cet ouvrage, plusieurs thèmes seront abordés, tant autour des grandes notions que Duguit analyse que de celles, enapparence en arrière-plan, qui constituent sans doute la matrice intellectuelle etfondatrice de sa réflexion sur le droit et l’Etat, telles que par exemple, le recours à la notion de« sentiment de justice » et aux « fonctions sociales du droit ».

                  L’ambition de ce colloque est donc de faire « redécouvrir » cette œuvre majeure qui a déconcerté les facultés de droit dès sa parution et peut-être rebuté les lecteurs par son volume (la dernière édition du Traité comportant 5 tomes). L’intérêt de la démarche est d’associer les juristes et les politistes. C’est dans cette optique que le CREDESPO collabore avec le LaSSP de Sciences Po Toulouse afin de mener à bien ce projet.

    Inscription gratuite mais obligatoire :  BULLETIN D'INSCRIPTION

    PROGRAMME :

     prog leon duguit A3 sept19

    Lire la suite : Léon Duguit et le Traité de droit constitutionnel

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Twitter

L'agenda du CREDESPO

Aucun événement

Tout l'agenda Proposer un événement

Publications du CREDESPO

logo HAL

Université de Bourgogne